Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Organisations militantes

AMAL Association pour la mémoire algérienne

Association nationale des élus communistes et républicains

CGT

Collectif contre l'islamophobie en France

L'Égalité d'abord

Ensemble sauvons Mumia

Forum France-Algérie

Franz Fanon international

Gauche anticapitaliste

Libérons Georges Ibrahim Abdallah

La disparition de Mouloud Aounit m’a rempli de tristesse. Avec lui s’éteint une grande voix de l’antiracisme et du rapprochement entre les personnes et les peuples. Personnalité d’une grande générosité, il a déployé sa vie durant une énergie de tous les instants pour défendre et faire progresser les droits de toutes celles et tous ceux qui étaient stigmatisés et meurtris du fait de leur différence, dénonçant avec vigueur et éloquence l’injustice qui les frappait. Dans ce combat moderne et indispensable, son décès laissera un grand vide.

Notre association a eu le plaisir de l’accueillir et de travailler avec lui lorsqu’il fut élu Conseiller régional de l’Ile-de-France en 2004. En mon nom personnel et au nom des élu-e-s communistes et républicains, je veux transmettre à sa famille, à ses proches et tous ses camarades de combat, l’expression de ma profonde sympathie.

Dominique Adenot

Président de l’Association Nationale des Elus Communistes et Républicains

ENSEMBLE, SAUVONS MUMIA

Collectif Unitaire National de Soutien à Mumia Abu-Jamal

rassemblant une centaine d’organisations et de collectivités publiques françaises

MEMBRE DE LA COALITION MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT

43, boulevard de Magenta 75010 Paris - TEL : 01 53 38 99 99 - E MAIL : contact@mumiabujamal.com

www.mumiabujamal.com

Communiqué

L’ami MOULOUD AOUNIT nous a quittés …

Terrassé par la maladie, notre ami Mouloud, l’inlassable combattant contre toutes les formes de racisme, nous a quittés hier.

Nous saluons son engagement, notamment celui qui, avec le MRAP, l'avait conduit à nos côtés à mener une lutte sans relâche en faveur de Mumia Abu-Jamal. Il avait personnellement rendu visite au journaliste noir américain dans le couloir de la mort dans une période où cet homme était exposé à une exécution imminente. Malgré la maladie qui le privait de son militantisme quotidien, il avait tenu à manifester sa joie lorsqu'en décembre 2011, la justice américaine renonçait enfin à la sentence de mort qui frappait l'homme victime du racisme d'Etat qu'il avait rencontré. Il ne manquait aucune occasion pour exprimer l'immense admiration qu'il avait pour Mumia Abu-Jamal.

C’est avec beaucoup de tristesse que nous saluons sa mémoire.

Dans l’épreuve, notre sympathie et notre solidarité vont à son épouse et ses enfants, sans oublier nos amis du MRAP avec qui nous poursuivrons le combat contre toutes les formes de racisme.

Pour le Collectif unitaire national de soutien à Mumia Abu-Jamal,

Jacky Hortaut

Paris, le 11 août 2012

Le Forum France Algérie rend hommage à Mouloud Aounit

Le Forum France-Algérie s'incline devant la mémoire de Mouloud Aounit, né en 1953 à Timezrit en Algérie et décédé ce 10 août 2012, suite à une longue maladie.

Parrain de notre association, ce militant de la première heure, et fervent défenseur de la cause des immigrés de France, fut aussi l'un des instigateurs en 1983 de la Marche pour l'égalité et contre le racisme, également connue sous le nom de « Marche des beurs », laquelle marquera le début de son engagement politique.

Mouloud Aounit devient en 1989 secrétaire général du MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples), puis son président dès 2004. Il en sera évincé en 2011, à la suite de son engagement actif en faveur de la lutte contre l'islamophobie. Il est nommé la même année Président d'Honneur sans mandat de représentation du mouvement.

Élu au Conseil régional d'île de France en 2006, en tant que tête de liste en Seine-Saint-Denis d'un rassemblement dirigé par le Parti communiste français, il se verra cependant refuser la vice-présidence par Jean-Paul Huchon. En 2007, il décide de soutenir la candidature de Marie-George Buffet à l'élection présidentielle.

Mouloud Aounit a été promu Chevalier de l'Ordre national du mérite en 2000 puis Chevalier de la Légion d'honneur en 2003. L'ONG COJEP (Conseil pour la Justice l'Egalité et la Paix) lui a décerné le 21 janvier 2012, le Prix des Droits de l'Homme.

Figure incontestable de la scène politique française, Mouloud Aounit aura marqué nos mémoires par son franc-parler et son refus des compromissions. Fils d'immigrés d'un milieu modeste au parcours exceptionnel, homme de cœur et de convictions, Mouloud nous laisse orphelins. Son exemple continuera néanmoins à inspirer et à guider les pas de tous ceux, qui portent le flambeau de l'émancipation et de l'égalité.

Nos pensées sincères et émues vont vers son épouse et leur deux enfants.

Que Mouloud repose en Paix.

Paris, le 11 août 2012

Gauche anticapitaliste

Hommage à Mouloud Aounit.

Le décès de Mouloud Aounit est une grande perte pour tous ceux et toutes celles qui luttent pour l'égalité et contre le racisme.

Un combattant inlassable disparait. Son engagement n'a pas fléchi depuis la marche des beurs pour l'égalité en 1983 à laquelle il participe activement.

Membre du mrap il en fut son président entre 2004 et 2008. Il se montre très attentif à l'articulation de la lutte contre la stigmatisation des musulmans avec un mouvement d'émancipation global.

Il prit nettement position contre l'état d'urgence instauré en 2005 sous la présidence de J. Chirac pour faire taire la révolte des jeunes de banlieue et ce en vertu d'une loi datant de la guerre d'algérie.

Il était le continuateur d'une mémoire et d'une tradition de mobilisation contre tous les racismes que nous avons pour devoir de transmettre et de continuer.

Militants

Patrick Lozès (ancien président du CRAN)

Le "nouveau poireau rouge"

Henri Pouillot

Max Reynès-Dupleix

Maxime Verner

Élus et institutions

Esther Benbassa (sénatrice EELV)

George Pau-Langevin (députée PS)

Esther Benbassa

Mon ami Mouloud Aounit est mort. L’antiracisme est en deuil. Nous avons perdu une grande voix. Il nous sera difficile d’être à la hauteur de ses convictions. Je serai demain, jeudi 16 août, à ses obsèques, au Cimetière d’Aubervilliers, à 15h.

GEORGE PAU-LANGEVIN

MINISTRE DELEGUE A LA REUSSITE SCOLAIRE

J’apprends avec beaucoup d‘émotion le décès de Mouloud Aounit, Président d’honneur du MRAP, militant infatigable pour la défense des droits de la personne humaine.

Je l’ai vu arriver dans l’organisation tout jeune, cheveux bouclés, auréolé de son engagement dans la marche des beurs, plein d’énergie et de gaieté. Il faut rendre hommage à l’ancien secrétaire général du MRAP, Albert Levy d’avoir entendu la demande exprimée alors par cette partie de la jeunesse française, issue de l’immigration, d’être considérée et associée aux responsabilités.

L’engagement de Mouloud pour la défense des droits des immigrés et des personnes issues de l’immigration ne devait jamais s’affadir. Même si je n’ai pas partagé toutes ses prises de position, nous nous sommes souvent retrouvés et toujours appréciés. Je me souviendrai notamment de sa ténacité pour faire aboutir la plainte du MRAP contre le Préfet Papon et des semaines que nous avons passées à Bordeaux où il a tenu très justement à faire le rapprochement avec les exactions commises par ce même personnage quelques années plus tard en octobre 1961, quand nombre d’algériens avaient été jetés à la Seine.

Ultérieurement, nous avons partagé aussi la conviction que le moment était venu pour les français issus de l’immigration et plus largement de la diversité, non seulement de participer au vote, mais aussi de faire partie des élus à tous les niveaux. Cependant Mouloud a préféré privilégier ses responsabilités associatives, ce qui explique sans doute, bien qu’il ait exercé les fonctions de conseiller régional et ait été maintes fois décoré, le demi-succès de son engagement politique.

Peut être aussi le parti de son coeur n’avait pas assez compris l’importance pour notre pacte républicain de faire une meilleure place à la diversité et au renouvellement des cadres. La maladie contre laquelle il a lutté plusieurs années l’a empêché de continuer à s’affirmer politiquement, et je le regrette. Il constitue cependant par son parcours un exemple de ce que la lutte citoyenne pour l’égalité et la responsabilité est la voie juste dans notre système républicain, et peut répondre efficacement au sentiment d‘exclusion ou d’injustice.

J’adresse bien sûr mes condoléances à sa famille, à sa femme, à ses enfants et à ses camarades du MRAP

Source

Tag(s) : #Aounit, #MRAP

Partager cet article

Repost 0