Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Malgré les engagements répétés du FN, les candidats qui portent ses couleurs détonnent à chaque scrutin avec la doctrine de la «dédiabolisation».

Le Front national parviendra-t-il un jour à se départir des nombreux militants qui mettent régulièrement à mal la thèse de la dédiabolisation par leurs propos outranciers? Malgré les dispositifs mis en place par la direction du parti pour écarter «les moutons noirs», rien n'est moins sûr. Presque aucun scrutin n'est épargné depuis le début du quinquennat Hollande: un nombre important de frontistes s'est illustré par des prises de positions publiques en rupture avec la ligne affichée par la direction, et les élections législatives de ce mois de juin ne font pas exception. À mesure que le premier tour approche, le parti de Marine Le Pen s'est même trouvé contraint de changer au pied levé certains de ceux qu'il avait investis. Certains d'entre eux ont d'ailleurs déjà été épinglés par le passé pour des comportements similaires, en vain. «Quand il y a une brebis galeuse, nous, on la vire», avait pourtant promis la présidente du FN en avril dernier.

●  Le site du FN 41 (Loir et Cher), véritable nid à outrances

Lire la suite

Tag(s) : #Extrême-droite, #Front National

Partager cet article

Repost 0